Sommaire
Akhetaton
Suite
Bientôt l’un de ceux-ci, le jeune Tout-Ankh-Amon, trop faible pour résister aux prêtres d’Amon qui avaient repris toute leur influence, fut contraint de revenir au culte ancien.

Ô Roi, quitte cette ville souillée par l’hérésie… Amon l’exige ! ! !

Qu’il en soit fait ainsi…

Quitte cette ville souillée par l'hérésie

A sa mort, Akhenaton laissait une situation confuse. Il est assez probable que Smenkharê, puis Toutankhaton, ses seuls héritiers mâles possibles, légitimèrent leur montée sur le trône en épousant l’un des filles du roi.

Lorsqu’il succède à Smenkharê, Toutankhaton n’est âgé que de neuf ans. Très rapidement, il décide d’abandonner Akhetaton et déplace sa résidence à Memphis. L’ancienne capitale se vide alors en une trentaine d’années de sa population. Complètement déserté, le site est démantelé par les carriers. La ville éphémère du soleil se confondit bientôt avec les sables du désert.
 
Que soit détruite l'image de l'hérétique!
Akhetaton, la nouvelle capitale fut abandonnée aux sables du désert et tandis que la dynastie s’effritait, des troubles éclatèrent et le pays devint la proie de bandes de pillards qui violèrent les tombes royales.

Que soit détruite l’image de l’Hérétique ! ! !
 

Sous l’influence du Divin Père Ay, le jeune Toutankhaton qui change bientôt son nom en Toutankhamon (Image vivante d’Amon), restaure les cultes anciens. Il meurt, à dix-neuf ans, après neuf ans de règne sans éclat. Avec lui, s’éteint la XIIIe dynastie mais également l’hérésie atonienne.

SuiteSommaireSuite